Historique

15.12.1933 : Création de la Fédération des arboriculteurs du Haut-Rhin
1934-1935 : Premier cours de formation de Gardes-Arboricoles, 24 ont réussi l’examen.
NB. le diplôme ne leurs a été délivré qu’après plusieurs années de pratique des
techniques arboricoles
1935 : Rattachement des « gardes arboricoles d’arrondissement » (Kreisobsbauwârter)
à la Fédération du Haut-Rhin.
1935-1936 : Deuxième cours de formation de Gardes-Arboricoles, 13 ont réussi l’examen.
Bilan jusqu’à 1937 : 62 gardes arboricoles ont été formé
2’000 arbres plantés
10’000 arbres taillés
1’250 arbres surgreffés
9’000 arbres ont reçus des soins antiparasitaires
A l’époque le Haut-Rhin comptait env. 1,5 Mio d’arbres haute-tige et la
production était d’env. 40’000 tonnes de fruits.
1937 : Création dans une salle d’un restaurent à Bollwiller du « Baumwärter Syndikat »
du Haut-Rhin (Syndicat des gardes arboricoles) qui deviendra le Syndicat des
moniteurs arboricoles du Haut-Rhin…
Un vaste programme sera préparé en collaboration avec la fédération, les services agricoles, et les comités:
➔Uniformisation de la taille (taille ‘Oeschberg’),
➔ Vulgarisation des méthodes de traitements antiparasitaires,
➔ Collaboration aux actions de commercialisations des fruits (marchés au fruits etc…),
➔ Vulgarisation de la standardisation des fruits,
➔ Actions de greffages,
➔ Actions de sur-greffage des variétés non commercialisables,
➔ Sélection d’arbres étalons pour la fourniture de greffons sains aux pépiniéristes et aux particuliers,
➔ Mise en place d’actions de valorisations des fruits non commercialisables (fabrication de jus de fruits par les particuliers, artisanal, et industriel),
➔ Production d’eaux de vie de qualités à partir de fruits de première qualité ainsi que leurs commercialisations,
➔ Sélection et reconnaissances des différentes variétés de cerises cultivées dans le département,
➔ Sélection des meilleurs clones de quetsches d’Alsace pour une amélioration de la production.
La guerre de 1939-1945 mit malheureusement fin à toutes ces actions.
En 1939 (lors de la drôle de guerre) suite à l’évacuation de Fislis,
les documents d’inscription de notre syndicat ont été transférés avec les archives de la mairie dans un lieu plus sûr et ont été perdus pour toujours…
1940 : Suite à la dissolution de toutes les associations d’Alsace-Lorraine par les nazis le syndicat disparait pour quelques années.
Le 1 septembre 1941 notre syndicat a été rendu libre par les autorités allemandes d’occupation, Il fut rattaché d’office au Landesverband Badischer Gartenbauverein « groupe Obstbau » mais aucune réunion n’a eu lieu pendant l’occupation.
Les autorités allemandes ayant besoin de nourrir leur population, en ces temps difficiles n’ont pas hésité à utiliser et à valoriser les compétences de quelques gardes arboricoles en les envoyant en perfectionnement à Salem près du lac de Constance.
Un très petit nombre d’entre eux purent ainsi se soustraire aux obligations militaires en tant que « Unabkömmlich“ (indispensable).

Groupe participant à la plantation des vergers du Clos Saint Appolinaire à Folgensbourg
pendant la guerre 1939-1945 (troisième à droite M. Werth Célestin)
26.01.1946 : Assemblée générale à la brasserie du miroir à Mulhouse,
Reconstitution du Syndicat des Gardes-Arboricoles sous la direction de Monsieur Heitzmann
1947 -1948 : Nouveau cours de formation de Gardes-Arboricoles, 40 ont réussi l’examen.
15.01.1949 : AG à Mulhouse
Président : M. Wadel Joseph d’Uberstrass (il occupera ce poste pendant 5 ans).
Secrétaire et trésorier : M. Platz Gérard de Guémar
03.07.1949 : AG avec une présentation de M. Birling (biologiste) sur le Bostryche, son cycle et les moyens de lutte.
25.02.1950 : AG avec une présentation de M. Meyer Paul, M. Schwartz André, M. Perrette, ingénieurs des Services Agricoles et M. Ortlier, directeur des Services Agricoles sur la sélection d’arbres « mère ou étalon » pour le prélèvement de greffons sains afin de fournir les pépiniéristes et les professionnels du département.
Exposé de M. Ortlieb sur l’emploi d’hormones pour l’arboriculture servant à favoriser la croissance, la fixation des fruits etc.
Exposé de M. Perrette sur la rénovation des vergers et la production de fruits de qualité.
03.12.1950 : AG avec un exposé de M. Schwartz André des Services Agricoles sur les maladies causées par les virus en arboriculture.
Exposé de M. Schoenbock sur la taille des arbres fruitiers hautes tiges.
08.07.1951 : AG
Création d’une commission afin d’éditer un livre de pomologie des variétés présentes dans les vergers du département, en sont chargé M. Jean Boeglin et M. Paul Boulanger.
Info. sur l’inventaire des arbres à pépins : 480’000 sont déjà recensés.
02.03.1952 : AG
M. André Schwartz, ingénieur des services Agricoles, informe sur les vergers pilotes qui ont été mis en place.
09.05.1953 : Journée technique avec M. le Dr. Hans Spreng, directeur de la « Staatlischer Obstbauschule Oeschberg » (Suisse), sur la taille du type « Oeschberg »
26.09.1953 : Journée technique sur la fabrication familiale et artisanale de jus de fruits.
13.11.1954 : AG
Président : M. Werth Célestin de Ballersdorf (il occupera ce poste pendant 25 ans).
Secrétaire et trésorier : M. Platz Gérard de Guémar.
10.12.1955 : AG avec un exposé de M. Schwartz André des Services Agricoles sur l’analyse des sols et la fumure.
M. Laroche du Clos Saint Apollinaire parla de ses expériences de fumures et l’apparition de certaines carences sur les arbres fruitiers.
01.06.1957 : AG avec une conférence de M. Kuckly, contrôleur des services de protection des végétaux, sur les moyens de lutte contre la tavelure, l’oïdium, les pucerons et les araignées rouges.
14.06.1958 : Journée technique avec une conférence de M. Bernard, directeur de la station d’avertissement agricole de Strasbourg et de M. Kuckly, contrôleur des services de protections des végétaux sur les maladies, ravageurs des arbres fruitiers à pépins et les traitements.

De nos jours, notre Syndicat se compose de 160 moniteurs.
Après une formation initiale de deux ans, il est prévu annuellement :
– deux cours pratiques de perfectionnement de taille
– un cours pratique de taille en vert
– un voyage d’étude
– une conférence lors de l’AG.